La croissance du fret mondial en chiffres, selon IATA :

Le volume de fret aérien mondial a augmenté de 3,5 % en 2018, selon les chiffres publiés par l’Association du transport aérien international (Iata).

Sur la même période, la capacité mise à disposition par les compagnies mondiales, mesurée a augmenté de 5,4 %.

Les transporteurs aériens d’Asie-Pacifique affichent pour l’année une croissance de de 1,7 %, pour une hausse de 5 % de la capacité.

Les compagnies nord-américaines ont enregistré en décembre 2018 la plus forte croissance pour le septième mois consécutif (+ 2,9 %). Sur l’année, les volumes transportés ont augmenté de 6,8 %, en lien avec la croissance économique américaine et la consommation domestique.

En Europe, la progression annuelle a atteint 3,2 %, pour une capacité en hausse de 4,3 %.

Au Moyen-Orient le volume de fret a augmenté de 3,9% pour l’ensemble de 2018 alors que la croissance annuelle de la capacité s’est élevée à 6,2 %. La région est habituée à des taux plus élevés mais est toujours en proie à des tensions géopolitiques.

Enfin, les transporteurs d’Amérique latine affiche sur l’année une croissance de 5,8 %, surpassant la hausse de capacité de 3,4 %. « Le marché intérieur de l’Amérique du Sud continue d’afficher de forts résultats, le trafic international ayant augmenté de près de 20 % en glissement annuel ».

L’Iata table pour 2019 sur une croissance mondiale avoisinant les 3,7 %.

Source IATA (Association du Transport Aérien International) – Fév. 2019

Boeing prévoit un doublement du fret aérien d’ici vingt ans !

D’ici 2038, la flotte mondiale d’avions cargo passera de 1.870 à 3.260 appareils, selon Boeing. Cette croissance devrait profiter au constructeur américain, leader sur le segment du fret aérien, et sera portée par les flux e-commerce.

Avec une part de marché de 90 % dans le secteur des avions cargo, Boeing a acquis une légitimité dans le domaine du fret aérien. Aussi ces prévisions révisées régulièrement font-elles référence à travers le monde. Le 16 octobre, le constructeur aéronautique américain a ainsi actualisé ses projections d’ici 2038 marquées par une croissance mondiale de 4,2 % par an. En nombre d’avions, cette augmentation de la demande se traduirait par la mise en service de 2.650 avions freighters supplémentaires : 30 % dans le cadre de renouvellement et 70 % en nouveaux appareils dédiés au cargo. À l’intérieur, 980 avions cargo neufs seraient construits et 1.670 appareils passagers seraient convertis ; un marché évalué à 280 milliards de dollars ! Si ces prévisions croisent les tendances observées ces dernières années en Europe, Amérique du Nord et en Asie, les principaux moteurs de la croissance du fret aérien seront le développement des services postaux, en Asie et en Chine en particulier, et l’essor du commerce électronique mondial. Selon les projections faites par Boeing, le e-commerce enregistrera une progression de 20 % par an pour atteindre dès 2021 un chiffre d’affaires mondial de 5.000 milliards de dollars.

Source : L’Antenne – 9 novembre 2018