Le transport de marchandises par voie aérienne a dépassé son niveau d’avant la crise sanitaire et constitue l’une des rares lueurs d’espoir pour les compagnies.

« La demande pour le fret aérien ne fait pas que se remettre de la crise pandémique, elle est en train de croître », a noté la semaine dernière le directeur général de l’Association internationale du transport aérien (Iata), Willie Walsh. En février, les niveaux de fret transportés en tonnes-kilomètres ont ainsi dépassé de 9 % ceux de 2019, selon l’organisation. Un contraste saisissant avec la situation côté passagers pour laquelle le trafic atteignait péniblement en février un quart des niveaux d’avant la pandémie.

(Source : L’Antenne – 16 Avril 2021)

Malgré un contexte fortement détérioré, l’ETI lyonnaise Clasquin a réussi à faire plus de deux fois mieux que le marché.

Dans un environnement erratique, c’est une « très belle année 2020 » pour Clasquin. Le 25 mars, le logisticien lyonnais a fait état d’une augmentation de son chiffre d’affaires de 18,3 %, à périmètre et changes courants.

Clasquin espère poursuivre sa stratégie de « conquête » cette année. L’accent va être mis sur l’Europe de l’Ouest, l’Asie, l’Amérique du Nord, le Maghreb et l’Afrique subsaharienne. « Nous allons recruter des commerciaux, des managers, etc. pour obtenir des parts de marché », annonce Hugues Morin.

(source : L’Antenne – 30 Mars 2021)

L’express et l’aérien sont les deux moteurs de la croissance et de la rentabilité de Deutsche Post DHL en 2020.

Avec un chiffre d’affaires de 66,8 milliards d’euros en hausse de 5,5 %, Deutsche Post DHL conforte sa place de leader mondial sur le marché des transports et de la logistique en 2020, ainsi qu’une croissance rentable. Son résultat d’exploitation (Ebit) s’élève à 4,8 milliards d’euros et progresse de 17,4 %. Quant à son bénéfice net, il frôle les trois milliards (+ 13,6 %). 

(Source : L’Antenne – 26 Mars 2021)

En janvier, le fret aérien mondial a retrouvé son niveau d’avant la crise. Une « bonne nouvelle » qui ne peut toutefois compenser le marasme persistant du trafic de passagers, selon l’Association internationale du transport aérien.

Mesurée en tonne-kilomètre, la quantité de fret transportée par voie aérienne a augmenté en janvier 2021 de 1,1 % par rapport à janvier 2019, période de référence avant la crise sanitaire, et de 3 % par rapport à décembre 2020, souligne l’Association internationale du transport aérien (Iata).

Ce retour au niveau d’avant la pandémie « représente une bonne nouvelle dont l’économie mondiale avait besoin », s’est réjoui Alexandre de Juniac, directeur général de l’Iata.

Source : AFP – Mercredi 3 Mars 2021