Les taux de fret devraient augmenter de 30 %, compte tenu de la limitation de l’accès aux soutes des avions passagers. Et l’activité devrait générer 110 md DOL de revenus en 2020, contre 102 en 2019, ce qui représentera 26 % des revenus du secteur contre 12 % en 2019. L’activité continuera à se développer en 2021 où l’IATA prévoit des revenus de 138 md DOL, en hausse de 25 % par rapport à 2020. La demande en fret aérien devrait être importante pour accompagner le réapprovisionnement des stocks au redémarrage de l’économie, alors que dans le même temps, l’accès aux soutes passagers demeurera limité.

AFP – 10 juin 2020